Electrovie
  A  c  c  u  e  i  l   
Présentation
Pollutions électromagnétiques
LES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES (CEM) DE 50 Hz
LES CAUSES DE POLLUTION ELECTROMAGNETIQUE
LES EFFETS BIOLOGIQUES ET SEUILS DE RISQUE
VERS DE NOUVELLES NORMES
SOURCES
Cas concrets
Que faire tout de suite
APPAREILS DE PROTECTION
Les appareils GUARD
Appel de Fribourg
l'Eau
Liste de prix
Liens utiles
Presse
Contact

La Tour Montparnasse truffée d'amiante
La Tour Montparnasse truffée d'amiante

C'est la tuile pour les copropriétaires de la Tour Montparnasse à Paris. Selon Le Journal du Dimanche, ils ont reçu mi février un courrier du syndic leur confirmant la présence en masse d'amiante dans le bâtiment. Or l'on sait que ces fibres isolantes sont fortement cancérigène. L'avocate du syndic ne fait pas dans la demi-mesure : "Des mesures de prévention doivent être prises en urgence".

Le quotidien croit savoir que les opérations de désamiantage sont évaluées à près de 4 millions d'euros par étage. "Deux scénarios sont à l'étude, écrit le JDD, une réhabilitation en site occupé pendant près de dix ans, ou une intervention sur une tour vidée de tous ses occupants pendant plus de trois ans". Cinq mille personnes travaillent dans la tour et près de 600 000 touristes y grimpent chaque année.

Les travaux de désamiantage seront effectués dans les délais réglementaires, a annoncé lundi l'association des copropriétaires. "Compte tenu des contraintes du site et de son caractère emblématique, la copropriété, au vu des investigations actuelles, a décidé lors d'une assemblée générale tenue le 8 mars 2005, de débloquer des moyens supplémentaires afin de permettre une réflexion d'ensemble sur toutes les implications de la présence de revêtements d'amiante", a-t-elle ajouté.

Certains étages

D'après le JDD, les experts ont commencé leurs travaux en 1996 dans les 59 étages du plus haut immeuble d'Europe. "Dès les premiers diagnostics amiante réalisés par la société Agence des risques de la santé (ARS) en 1996-1997, l'ensemble des parties communes et les locaux techniques installés aux 15e, 42e, 57e et 58e étages sont classés au niveau 3, le plus élevé, le plus dangereux", indique le journal.

Dimanche, Serge Jullineau, directeur de l'ARS, a tenu à préciser sur Europe 1 que les étages "particulièrement touchés" sont des "étages dits techniques" et qu'il "n'y a pas de personnel qui occupe ces locaux". Il a reconnu que "du personnel de maintenance y intervient de temps à autre". A ces étages, le désamiantage est obligatoire. Le président du groupe de restauration et de services Elior, Robert Zolade, qui possède deux restaurants dans la tour, a affirmé lundi sur Radio Classique qu'il allait "s'adapter" aux éventuels travaux. L'un des restaurants, situé au dernier étage panoramique de la tour, "n'est pas sujet à cette crainte" d'être amianté, a-t-il toutefois précisé.

"Connu depuis 2002"

Pour le reste de la tour, Serge Jullineau estime qu'"il y a un certain risque à l'heure actuelle, encore minime mais à prendre en compte dès maintenant parce qu'il va augmenter dans les années à venir". "L'amiante a une durée de vie de 30 ans" et, a-t-il dit, "on commence à constater les premiers désordres dans ce matériau", notamment lors de travaux de maintenance qui créent de la poussière. Ce risque "est connu depuis 2002", a assuré le directeur de l'ARS. "On a essayé d'en discuter avec le gestionnaire de la Tour à cette époque là. Ces discussions n'ont pas abouti et n'ont pas été portées à la connaissance des copropriétaires. C'est le gestionnaire qui était chargé de transmettre les informations", a conclu Serge Jullineau.

Les Verts ont dénoncé lundi un "nouveau scandale (qui) s'ajoute à ceux de la trop longue liste des dossiers 'amiante'". "La tour Montparnasse n'est que la face visible de l'iceberg. La plupart des bâtiments construits après guerre ont eu recours massivement à l'amiante", ajoute le parti écologiste, qui demandent "aux autorités préfectorales que les informations relatives aux diagnostics effectués sur tous les bâtiments soient facilement accessibles au public".

Mis en ligne le 14 mars 2005 Tf1 LCi



Presse
La Tour Montparnasse truffée d'amiante
5 % des Suisses pensent être électrosensibles.
  Electrovie   ¦   Jean-Jacques Michelot   ¦   B.P. 554   ¦   1215 Genève 15   ¦   Suisse
  + 41 79 716 71 40 (laisser un message)   ¦   info@electrovie.ch