Electrovie
  A  c  c  u  e  i  l   
Présentation
Pollutions électromagnétiques
LES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES (CEM) DE 50 Hz
LES CAUSES DE POLLUTION ELECTROMAGNETIQUE
LES EFFETS BIOLOGIQUES ET SEUILS DE RISQUE
VERS DE NOUVELLES NORMES
SOURCES
Cas concrets
Que faire tout de suite
APPAREILS DE PROTECTION
Les appareils GUARD
Appel de Fribourg
l'Eau
Liste de prix
Liens utiles
Presse
Contact

LES CAUSES DE POLLUTION ELECTROMAGNETIQUE


Champs électriques

- Lignes à haute tension
- Câbles électriques
- Rallonges
- Cordons d'alimentation
- Appareils électriques non raccordés à la terre
- Structures métalliques (poutrelles de construction, armature en béton) situées dans un champ électromagnétique
- Lits et sommiers métalliques, mais également bois (lambris, bois de lit) s'ils sont en contact avec des câbles électriques
- Couvertures électriques
- Matelas à eau
- Radios-réveils
- Lampes de chevet ou de bureau (halogènes et fluo tout particulièrement).

Attention : Si la lampe n'est équipée que d'un interrupteur unipolaire, la phase peut passer à travers l'ampoule. Le champ est alors presque deux fois plus important lorsqu'elle est éteinte que losqu'elle est allumée !



Champs magnétiques

- Lignes à haute tension
- Câbles électriques
- Tous appareils comportant un transformateur ou un variateur d'intensité électroménager
- Télévisions
- Ensembles Hi-Fi
- Moteurs électriques
- Tubes fluorescents et lampes halogènes
- Radios-réveils
- Ecrans vidéo
- Enceintes Hi-Fi et autres haut-parleurs
- Convecteurs
- Panneaux rayonnants
- Compteur électrique
- Chauffage par le sol
- Installations électriques en boucle(phase et neutre empruntant un passage différent).


Les téléviseurs et ordinateurs

- Très basses, basses, moyennes, hautes et très hautes fréquences hertziennes
- Infrarouges
- Ultraviolets
- Rayons X et champs électrostatiques.

-  Les effets sont proportionnels à la distance et au temps d'exposition.
En outre, les écrans "piègent" les ions négatifs de l'air, indispensables à la santé.

-  Le premier effet du tube cathodique est de générer sur la surface de l'écran un champ électrostatique élevé,

-  Le deuxième effet est de générer des champs d'ondes extrêmement faibles
(ELF : Extremely Low Frequency) qui échappent actuellement à la mesure directe, mais dont les effets sur le corps humain commencent à être bien connus.

-  Ces champs d'ondes entrent en interférence avec certaines fréquences propres à la vibration des cellules de différents organes du corps humain.

-  Le résultat en est le blocage de certaines fonctions de ces organes, ce qui permet de déterminer les nuisances ressenties par l'opérateur.

-  Les efforts pour limiter les radiations des écrans ont surtout porté sur leur façade, alors que les autres côtés continuent d'émettre des rayonnements intenses.

-  Mais l'écran n'est pas seul à "rayonner".

-  L'unité centrale, les périphériques (imprimante, scanner,…) émettent également des champs électromagnétiques.

-  Les blocs transformateurs qui équipent ces appareils sont très polluants.

-  Enfin, les blocs d'alimentation multiprises, qui desservent les autres équipements du bureau, sont des émetteurs de champs très puissants.



Les téléphones

-  Les téléphones portables (cellulaires)

-  Les systèmes d'alarme à détecteurs volumétriques,

-  Les fours à micro-ondes (en cas de fuite par vieillissement du joint), émettent des hyperfréquences  : ils échauffent les molécules du corps ou du cerveau, de la même manière qu'ils le font pour les aliments introduits dans le four.

-  Les relais GSM jouent le même rôle, mais de manière infiniment plus importante.

-  Dans leur cas, ce n'est pas l'effet thermique qui est perturbateur, mais la fréquence pulsée (voir ci-après).

-  Les téléphones sans fil (avec une base branchée sur le secteur) existent en 4 standards :

-  CT1 : analogique, radiation faible, non pulsée, émission seulement lors d'un coup de fil

-  CT2 : digital pulsé, radiation faible, émission seulement lors d'un coup de fil

-  DECT : digital pulsé, radiation forte, émission permanente depuis la base

-  GAP : idem que DECT, mais permettant la communication d'appareils de différents fabricants.

- Pour les deux derniers, les ondes pulsées en permanence constituent une pollution électromagnétique considérable dans un rayon de 3 à 5 mètres, même à travers les murs.

-  Maux de tête,

-  Etourdissements,

-  Fatigue

-  Acouphènes (sifflements d'oreille),

-  Problèmes de sommeil, de concentration, de vue

-  Allergies

-  Nervosité

-  Peurs,angoisses

-  Malaises

Ces problèmes de santé ont été observés et leurs causes démontrées par un cabinet spécialisé de biologie de la construction et d'analyses environnementales, lors d'un un travail en coopération avec des médecins.

Les automobiles


-  En mai 2002, la revue Sciences et Avenir publiait une étude qu'elle avait menée avec le magazine Internet "Le Quotidien Auto" (www.lequotidienauto.com)


-  Test de 60 voitures représentant les 19 principales marques du marché.

-  Un nombre important de véhicules comporte des zones dépassant largement les seuils de tolérance.


-  L'électronique embarquée, le GPS, le téléphone, les batteries sous le siège ou à l'arrière concourent à l'augmentation du risque, en particulier pour les "gros rouleurs" (taxis, VRP…).


-  Les motos également, de plus en plus sophistiquées, révèlent aussi de plus en plus de faiblesses.

Intensité et durée


-  Une exposition de quelques instants à un champ magnétique supérieur à 1,6 µT peut être aussi dangereux qu'une exposition de faible intensité prolongée.



  Electrovie   ¦   Jean-Jacques Michelot   ¦   B.P. 554   ¦   1215 Genève 15   ¦   Suisse
  + 41 79 716 71 40 (laisser un message)   ¦   info@electrovie.ch